Actualités

Alcootest en ligne : mesurer son taux d’alcoolémie

15 octobre 2021

Calculer son taux d’alcoolémie n’est pas si compliqué, même si, sans un éthylotest, votre évaluation restera approximative. Mais déjà revenons sur ce qu’est l’alcoolémie et le taux d’alcool.

Alcoolémie : définition !

L’alcoolémie est tout simplement la présence d’alcool éthylique dans l’organisme. Son taux s’exprime en gramme par litre de sang ou bien par milligramme d’éthanol par litre d’air expiré. Car la présence d’éthanol dans l’organisme ne se limite pas à une certaine concentration dans le sang mais également dans l’ensemble de l’organisme ainsi que dans l’air qui sort des poumons.

En toute logique, le sang circulant dans tous les organes vitaux, du cœur en passant par le poumon… l’alcool en prend le même chemin, ce qui explique la contamination de l’air expulsé. Mais, une fois présent dans l’organisme… que se passe-t-il ? Comment cet alcool est-il éliminé ?

Combien de temps pour redevenir sobre ?

Car c’est bien là la question que vous vous posez ! Mais tout d’abord, voyons comment notre organisme élimine le contenu de votre verre de bière, de vin ou de whisky

Le plus gros du travail est ici réalisé par le foie, mais également à plus petit niveau par les reins, par l’expulsion de l’air via les poumons ainsi que par le processus de transpiration. C’est pour cette raison que les alcooliques ont bien souvent un foie en mauvais état : cirrhose, cancer du foie ou hépatite alcoolique, l’organe s’endommage à trop travailler. Ses cellules vont finir par s’enflammer puis se détruire… c’est la fibrose (par enflammer, nous parlons bien d’inflammation… sans flamme bien sûr !).

Alors, bien sûr, l’état de votre foie va forcément conditionner le temps d’assimilation de l’alcool ingéré, mais également votre poids, votre sexe, le fait que vous ayez mangé avant ou pendant… vous l’aurez compris, de nombreux facteurs entrent en ligne de compte… Mais nous allons ici partir du principe qu’en moyenne, votre foie élimine 0,2 gramme d’alcool par heure et par litre de sang.

D’autre part, il ne vous aura pas échappé qu’en fonction de l’alcool que vous buvez, normalement, le volume du verre est adapté. Par exemple, une chope de bière de 25 cl, équivaut en termes d’alcool à un verre de whisky de 3 cl mais également à un verre de vin de 10 cl. Il est ainsi globalement plus aisé aux consommateurs d’alcool de faire leur calcul, notamment avant de prendre le volant. Ainsi, en moyenne, nous consommons 10 grammes d’alcool pur par verre consommé.

Enfin, dernier facteur… au bout de combien de temps cet alcool fait-il effet et surtout à partir de quand le foie (en bon état, donc) commence-t-il à faire son travail ? À partir de la première goutte ingérée, de la dernière ? Cela peut dépendre de si vous êtes à jeun ou pas. Comptons environ une heure après le dernier verre bu pendant un repas et une demie heure si l’estomac est vide.

Nous pouvons débuter les calculs :

Récapitulons tout ce que nous venons d’exposer et retenons les différents facteurs :

  • Le taux d’alcool dans la boisson consommée (t)
  • La quantité consommée en ml (V)
  • La masse de l’individu en kg (m)
  • La densité de l’éthanol (qui est toujours égale à 0,8)
  • Le coefficient de diffusion (0,70 pour les hommes et 0,6 pour les femmes)

Et appliquons sur ces chiffres, la formule de Erik Matteo Prochet Widmark qui permet de déterminer le taux d’alcoolémie dans le sang.

  • Taux de concentration pour l’homme = (V x t x 0,80) / (m x 0,70)
  • Taux de concentration pour la femme = (V x t x 0,80) / (m x 0,60)

Prenons un exemple… à vos calculettes !

Une femme de 50 kg boit deux verres de vin de 10 cl à 14°… le calcul sera le suivant :

(100 x 0,14 x 0,8) / (50 x 0,60) = 11,2 / 30 = 0,37 g / l

alcootest comment ça marche

Dans notre cas, cette dame, en fonction de son permis, pourrait, ou pas, prendre le volant. En France, la limite du taux d’alcool est fixée à 0,5 g / l mais à seulement 0,2 pour un permis probatoire. Ce taux est donc donné pour un maximum et régressera au fil du temps, d’environ 0,15 g / l et par heure.

Bien sûr le plus simple dans ces cas-là est bien de souffler dans un éthylotest afin d’être sûr de son taux d’alcoolémie et prendre le volant sans risque. Si vous êtes dans un établissement vendant de l’alcool vous y trouverez normalement des éthylotests, mais vous pouvez également retrouver nos alcootests en ligne.

En cas de doute sur vos capacités, abstenez-vous.