Actualités

Sécurité routière et accessoires de votre véhicule

3 décembre 2020

Votre véhicule, véritable bombe ou tombe sur les routes, se doit d’être équipé de certains accessoires. Obligatoires ou fortement recommandés, super pratiques au quotidien : nous faisons aujourd’hui le tour des indispensables de votre habitacle.

Equipements obligatoires dans une voiture

D’origine, votre véhicule doit comporter un certain nombre de choses qui vous garantira une sécurité optimale.

ceinture de sécurité

L’équipement, aujourd’hui de série dans votre voiture mais que n’a l’a pas toujours été, est la ceinture de sécurité ! Elle est à ce jour présente même sur les cars récents : il est entré dans les mœurs que s’attacher et attacher ses enfants est primordial pour leur sécurité. Les crash tests nous l’ont cent fois démontré : à 50 km / heures, un corps sans ceinture de sécurité se projette aussi vite que s’il tombait du 3e étage ! Et bien entendu cela est proportionnel avec la vitesse du véhicule. Obligatoire depuis 1990, les véhicules récents vous indiquent même si une des personnes présentes dans l’habitable a fait l‘impasse du bouclage de ceinture ! Parallèlement à la ceinture de sécurité, la présence de point d’ancrage Isofix est également obligatoire depuis 2014. Indispensable pour fixer les sièges enfants, ce système permet de stabiliser parfaitement le siège auto qui en cas d’accident ne bougera pas d’un iota par rapport à la structure même du véhicule.

Autre point obligatoire, votre éclairage, se doit… d’éclairer bien sûr : vos phares vous permettent non seulement de voir la route la nuit, mais permettent également aux autres usagers de vous voir. C’est pour cette raison que dans certains pays comme les Pays Bas, les phares se doivent d’être allumés de jour comme de nuit. Il est ainsi fortement conseillé (mais pas obligatoire) de disposer d’ampoules de rechange dans votre coffre, au cas où…

Le triangle rétroréfléchissant doit également être présent à bord. Indispensable en cas de panne ou d’accident, vous pouvez en effet parfois être dans l’impossibilité de garer correctement votre véhicule. Il vous faudra donc signaler aux autres utilisateurs de la route la présence anormale de votre voiture arrêtée. Le triangle doit alors se positionner à une trentaine de mètres en amont de votre véhicule, voire plus s’il se situe après un virage. Le gilet jaune qui l’accompagne doit être porté avant même de sortir de votre habitacle, de jour comme de nuit.

triangle panne

Les vitres avant et le pare-brise : bien entendu, votre véhicule se doit d’en être équipé, mais il faut surtout que ces accessoires permettent une visibilité optimale quelles que soient les conditions. De l’intérieur vers l’extérieur, mais également l’extérieur vers l’intérieur. Ainsi, il est interdit de faire poser des vitres teintées sur votre pare-brise, la fenêtre du conducteur ou passager avant droit. À noter également que votre pare-brise doit disposer d’un ou deux essuie-glaces ainsi que d’un système de lave-glace.

Vos pneus… forcément essentiels pour rouler… se doivent d’être en bon état avec un taux d’usure dans les normes. Pensez également à vérifier régulièrement la pression de vos pneus : cela en allongera leur durée de vie et vous réduirez également votre consommation de carburant. Cependant ces derniers points ne sont pas obligatoires et sont seulement des recommandations de bon sens. Tout comme l’indicateur de bouclage de ceinture de sécurité, les voitures récentes vous indiquent si la pression de vos pneus est à revoir.

Votre véhicule doit également disposer d’une plaque d’immatriculation homologuée. À l’avant comme à l’arrière sur les voitures de 1re catégorie (moins de 3,5 tonnes), elles doivent être identiques, bien entendu, mais également visible la nuit et fixées de manière permanente.

L’absence d’un seul de ces accessoires et équipements peut vous valoir une contravention en cas de contrôle. Mais au-delà de cette amende, ces accessoires peuvent vous sauver la vie et c’est bien pour cette raison qu’ils sont obligatoires dans votre véhicule.

Équipements recommandés dans votre voiture

Les équipements de série dans les véhicules récents se démocratisent et se diversifient afin de vous proposer une sécurité optimale. Caméra de recul, signal de freinage d’urgence, avertisseur de somnolence… bref, la technologie fait aujourd’hui des miracles et vous épaule au quotidien pour veiller à la sécurité routière. Mais revenons juste sur les essentiels à ne surtout pas omettre.

Nous débutions cet article avec la ceinture de sécurité. Aujourd’hui toutes les voitures récentes proposent des airbags. Non obligatoire, cet équipement maintenant de série sauve bien des vies lors des accidents de la route. Un airbag est un dispositif qui se déclenche au moment d’un choc : un coussin se gonfle instantanément afin d’amortir une éventuelle collision avec le volant ou la portière par exemple. Ce dispositif de sécurité est un atout indéniable lors d’un accident, mais ne remplace en aucun cas la ceinture de sécurité.

roue de secours

La roue de secours est également très fortement conseillée pour des raisons de sécurité. Car bien entendu, même si vous prenez soins de vos pneus et de leur pression comme nous l’avons vu précédemment, vous n’êtes pas à l’abri de rouler sur un corps étranger. En cas de crevaison, deux solutions s’offrent à vous : remplacer votre pneu abimé par une roue de secours (voire, ce qu’on appelle une galette, c’est-à-dire une roue qui vous permettra de rouler jusqu’au garage le plus proche mais en aucun cas faire de longues distances). La seconde solution en cas de crevaison est l’utilisation d’une bombe anti crevaison. Elle prend bien moins de place qu’une roue de secours, mais tout comme la galette, elle ne vous rendra service que pendant un laps de temps très court.

Et bien sûr si vous désirez changer une roue ou une ampoule grillée, mieux vaut avoir le matériel nécessaire et adéquat pour réaliser vos réparations. Une trousse à outils est donc particulièrement recommandée. Voire même une trousse de premiers secours avec des pansements, des lingettes désinfectantes, une couverture de survie ou autres accessoires indispensable en cas de petits bobos. Bien entendu, cette trousse de premiers secours devra également comporter deux éthylotests ! Car pour éviter ces petits bobos, autant prendre le volant l’esprit clair et non pas embrumé. Le second éthylotest étant présent… en roue de secours justement !