Actualités

Alcool au volant, dangers et chiffres

17 août 2021

Tout d’abord, l’alcool, comme de nombreuses autres choses peut devenir une addiction. Il est important de ne pas trop en consommer et de rester raisonnable afin d’éviter les nombreux risques qui lui sont liés. La consommation d’alcool abusive est dangereuse pour la santé et l’est encore plus au volant car elle met les autres en danger également. Effectivement, une personne conduisant en état d’ivresse est très dangereuse.

Les effets de l’alcool au volant

La consommation d’alcool excessive est très dangereuse pour la santé, les risques sont d’autant plus décuplés lors de la prise de volant. Cette consommation a un impact directement sur le cerveau et ainsi sur l’ensemble du corps. Tout d’abord, le premier sens touché est la vue. Les yeux sont très sensibles à l’alcool, effectivement, de nombreux effets sont à signaler sur cette partie du corps si importante d’autant plus en conduisant !

L’alcool a des impacts sur tous les sens

L’alcool rétrécit le champ visuel, c’est-à-dire qu’alcoolisé, votre vue sera moins panoramique et vous verrez moins loin. De plus, il augmente également l’effet d’éblouissement. La majorité des conduites en état d’ivresse étant de nuit, c’est un effet qui a son importance notamment si vous croisez une voiture ou encore avec l’éclairage des lampadaires.

L’alcool altère également l’appréciation des distances et accentue le sentiment d’invulnérabilité en accentuant la prise de risque. Enfin, la diminution des réflexes est aussi un effet de la consommation de boissons alcoolisées. C’est pour ces raisons que de nombreux accidents de la route sont causés par l’alcool au volant, nombreux d’entre eux touchent les jeunes. Il est donc très important d’utiliser un éthylotest afin de mesurer son taux d’alcool avant de reprendre de volant.

Les effets de l’alcool varient en fonction du taux :

Les effets de l’alcool sont nombreux mais ils varient en fonction de taux. Vous trouverez donc ici, les différents effets de l’alcool en fonction du nombre de grammes par litre de sang.

  • 0,15g/l  : Diminution des réflexes.
  • 0,20g/l  : Erreurs d’estimation de distances ce qui peut causer de nombreux dangers.
  • 0,30g/l  : Diminution de l’acuité mentale et du jugement, excitation émotionnelle, détérioration oculaire et faux sentiments de bien-être.
  • 0,50g/l  : Modifications des conditions psychomotrices, euphorie et nette augmentation du temps de réaction.
  • 0,80g/l  : Reflexes grandement perturbés et perte de contrôle des mouvements.
  • 1,20g/l  : Perte de conscience en présence d’un risque et perte de la coordination entre la vue et les mouvements
  • 1,50g/l  : Hésitation dans l’attitude, vision double, confusion mentale, forte diminution de la capacité des mouvements psychomoteurs et handicap mental.

Comme vous l’aurez compris, les effets sont progressifs en fonction de la quantité d’alcool. Dans les cas les plus grave, ces différents effets impactent directement le cerveau et peuvent rester à vie…

L’alcool au volant, premier facteur d’accidents routiers mortels

La consommation d’alcool est le principal facteur des accidents mortels sur la route. Effectivement, celle-ci provoque 28 % des cas d’accident mortels. C’est pour cette raison que la conduite en état d’ivresse est sévèrement punie. De nombreux chiffres liés aux accidents causés par l’alcool font froids dans le dos. Chaque année, en France ce n’est pas moins de 1 000 personnes qui décèdent sur la route à cause d’une conduite en état d’ivresse.

Sanctions encourues avec l’alcool au volant

En plus des différentes sanctions telles que l’amende forfaitaire de 135 € ou encore la possibilité de se faire condamner à 3 ans d’emprisonnement. Vous prenez la responsabilité en prenant le volant de blesser d’autres personnes qui elles sont innocentes voire même dans les cas les plus graves de les tuer. Dans ces cas graves, en plus de l’impact phycologique que cela aura sur votre santé mentale et de la perte d’un être cher pour les proches de la victime, vous encourez de graves sanctions. Effectivement, si vous causez des dommages corporels ou commettez un homicide involontaire (tuer une personne en étant au volant), les sanctions peuvent aller jusqu’à 10 ans d’emprisonnement et 150 000€ d’amende.

Il faut donc être conscient de nombreuses choses avant de prendre le risque de conduire en état d’ivresse, c’est pour cela qu’il est primordial de pouvoir tester son taux d’alcoolémie avant de conduire. Si vous vous faites contrôler et que vous refusez d’effectuer le test que les forces de l’ordre vous demandent, vous risquez également une sanction alcool au volant supplémentaire pouvant être appliquée.

Les dangers d’une consommation d’alcool excessive

La consommation excessive d’alcool, autrement appelée alcoolisme ou alcoolo-dépendance est une forme d’addiction au même titre que la drogue. Les effets de cette addiction sont très dangereux pour la santé. Contrairement aux idées reçues, ce n’est pas parce qu’une personne est habituée à consommer de l’alcool qu’elle ne perçoit pas les mêmes effets.

D’après plusieurs études, l’alcool consommé en grande quantité favorise l’agressivité et les violences, principalement conjugales. En effet, sur les 121 féminicides survenues durant l’année 2018, 55% des cas ce qui représente plus d’un cas sur deux au moins l’un des deux (auteur ou victime) était sous l’emprise d’une substance (alcool, drogues…). A l’heure actuelle, après de nombreuses années d’études et de recherches, les scientifiques sont unanimes : il existe bel et bien une corrélation entre alcool et violence.

Les effets sur le long terme de l’alcool

De plus, même en cas de faible consommation, celle-ci a une influence sur le développement de nombreuses pathologies parmi lesquelles on retrouve les cancers, les troubles cardiovasculaires ainsi que les effets sur le cerveau. Enfin, la dépendance de l’alcool est particulièrement toxique sur le système nerveux et provoque de nombreux troubles comme :

  • Crises d’épilepsie
  • Troubles cognitifs (démences)
  • Encéphalopathies (carences en vitamines)
  • Neuropathie

Si vous souhaitez vous informer encore plus sur le sujet, ou alors ressentez le besoin d’être aidé, de nombreux stages de sensibilisation sont organisés dans lesquels il est possible de rencontrer des spécialistes de la santé, formés pour le traitement de l’alcoolémie. Dans tous les cas, avant de prendre le volant, utilisez un éthylotest pour contrôler votre taux et ainsi préserver votre vie et celles des autres.